Emballeur professionnel , en quoi consiste ce métier ?

10/10/2019 0 Par Emploirama

L’emballeur professionnel est l’agent qui s’assure de l’emballage des colis selon les normes et la qualité des produits. Certains l’appellent le technicien d’emballage, agent de packaging ou encore agent de conditionnement parce qu’ils ne savent pas en quoi consiste ce métier. Nous avons mené l’enquête, et voici la réponse.

En quoi consiste le métier d’emballeur professionnel ?

L’emballeur professionnel est le responsable de la protection des produits et des colis. Il peut travailler dans une entreprise de transport ou d’expédition. L’objectif étant de les protéger des risques de cassure et les incidents pendant le transport ou la manutention.

Son métier consiste donc à ranger les produits dans les cartons, les caisses ou les caissons ou encore les housses. À ce titre, il se charge personnellement de l’emballage et doit mettre une protection adaptée à chaque article en fonction de sa nature et de sa qualité. Il peut s’agir d’un paquet spécifique, moderne ou traditionnel.

Dans une société d’expédition comme la poste ou une entreprise industrielle, il devient un opérateur de conditionnement. Il lui est confié une machine automatisée pour faciliter l’emballage des lots préemballés et pour contrôler l’empaquetage. Il peut également être chargé de l’étiquetage pour assurer la traçabilité des produits, de la pose sur palettes ou de la confection des emballages pour éviter les risques de chutes.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir emballeur professionnel ?

Pour commencer cette fonction, il faut faire un CAP emballeur professionnel. La formation dure 2 ans et l’étudiant obtient un diplôme d’État. Ce premier diplôme permet d’intégrer le domaine des ameublements et de l’art. Ces secteurs ont le plus besoin d’un agent spécifique pour le conditionnement de leurs créations et produits.

Il y a aussi le DUT Packaging, emballage et conditionnement pour les autres secteurs d’activité comme l’industrie ou la pharmacologie. C’est l’ancienne formation en Génie du conditionnement et de l’emballage. Elle dure 2 ans. Les matières suivantes sont enseignées :

  • Étude des différents matériaux,
  • Conception d’emballage et de produits,
  • Techniques d’impression et de décoration,
  • Logistique,
  • Économie d’entreprise,
  • Droit du travail,
  • Communication,

Il existe également des spécialisations après la formation initiale comme le métier de layetier. Ce dernier doit construire des emballages en bois, donc des caisses, pour les produits pharmaceutiques, industriels, aéronautiques, agroalimentaires, etc.

Quelles qualités sont nécessaires pour ce métier ?

L’emballeur professionnel doit être :

  • Imaginatif et créatif : pour que l’emballage soit parfait
  • De bonnes conditions physiques : le travail étant aussi physique que manuel,
  • Organisé et méthodique : pour faciliter le conditionnement dans sa généralité.

Ce rôle nécessite aussi une grande notion de la sécurité pour prévenir les accidents. Normalement, il doit suivre une matière à ce sujet pendant la formation CAP.

Quelles sont les professions liées ?

Le métier d’agent de conditionnement est le premier emploi qui se rapproche le plus de celui d’un emballeur professionnel. Seulement, comme il s’assure également du conditionnement, du tri des produits à emballer et de la chaîne de conditionnement, il n’est pas à proprement parler un emballeur. Il peut le devenir ou même l’être, mais dire qu’un emballeur professionnel est un agent de conditionnement est faux.

C’est le rôle de technicien de packaging qui s’en rapproche le plus. Un technicien de packaging est chargé de créer, de modifier ou d’homologuer un emballage. Seulement, comme il n’est pas le responsable premier de l’emballage, il n’est pas non plus un emballeur expert.

Ces deux métiers, agent de conditionnement et technicien de packaging, sont des évolutions de carrière possibles pour un spécialiste de l’emballage. Il peut également devenir formateur après quelques années.