Les atouts de l’artisanat sur le marché économique mondial

Les atouts de l’artisanat sur le marché économique mondial

03/08/2022 Non Par Emploirama

Secteur qui permet de concilier à la fois la passion avec le monde professionnel tout en profitant de sa liberté, l’artisanat aide au développement de la créativité, mais aussi apporte sa pierre à l’édifice économique d’un pays. Quels sont les atouts majeurs de l’artisanat ? Mais quels sont les métiers qui composent ce secteur ? Une formation au préalable est-elle nécessaire avant de se lancer dans ce domaine ?

Pourquoi choisir l’artisanat ?

Le secteur de l’artisanat est en perpétuelle évolution malgré que la technologie avance à pas de géant aussi de son côté. Il recrute donc souvent et la plupart du temps, il s’agit de reconversion professionnelle.

Comparé au monde de la bureaucratie, celui de l’artisanat attire plus, rien que pour la liberté et l’épanouissement. Mais ce qui motive le plus la reconversion vers le secteur de l’artisanat est le soutien obtenu de l’État dans le cas où le revirement professionnel est positif. En effet, il est possible de bénéficier de subventions et d’accompagnements offerts par le gouvernement pour pousser les artisans à s’améliorer.

La transition est également accompagnée par les membres des chambres des métiers et de l’artisanat. Un reconverti pourra aussi être aidé par diverses organisations professionnelles qui visent le développement des compétences au sein du métier choisi.

L’évolution professionnelle dans le secteur de l’artisanat est toujours possible. Beaucoup de chefs d’entreprise ont commencé en bas de l’échelle comme étant un apprenti.

Les métiers de l’artisanat

Avant de se lancer dans le secteur, il est nécessaire d’énumérer les types de métiers les plus en vogue qui le composent.

  • Le bâtiment fait partie des premiers métiers intéressants de l’artisanat. Ce sont ceux qui réunissent tout ce qui touchent les gros œuvres comme la maçonnerie, la charpenterie, la menuiserie… Ceux qu’on appelle seconds œuvres en font aussi partie comme le travail d’un plombier, chauffagiste, carreleur, électricien…
  • Les métiers de la fabrication regroupent les activités qui sont le domaine du textile et de l’habillement, de la tapisserie, de la céramique, de la peinture, de la gravure sur pierre, de l’ameublement et du bois, de la ferronnerie et des métaux…
  • Sont également considérés comme artisans ceux qui sont dans le transport tels que les déménageurs, les ambulanciers, les chauffeurs de taxi. Il y a également des personnes travaillant dans le domaine de la beauté et des soins comme les coiffeurs, les esthéticiens…, ou encore dans d’autres domaines de créativité tels que les fleuristes, les boulangers, les restaurateurs, les paysagistes…

C’est aussi un secteur où l’innovation a une grande place. Vous pouvez être votre propre patron et créer vous-même votre métier. C’est le cas pour l’éco-construction, le recyclage ou encore le traitement des déchets.

Comment devenir artisan ?

Aucune distinction n’est requise pour travailler dans le monde de l’artisanat. Cela signifie que c’est un secteur ouvert à tout le monde. Il est juste nécessaire de disposer d’un CAP ou d’un Bac Pro pour pouvoir suivre la formation sur un métier.

Quel que soit l’emploi choisit, en artisanat, tout repose sur la précision, la créativité et l’agilité. Selon le secteur, vous pouvez aller jusqu’à un cursus diplômant en Bac +5. Les domaines concernés sont par exemple la mécanique, le bâtiment… Selon les récentes statistiques, le domaine de l’artisanat recense à peu près 750 formations en France.

Divers Centres de Formation des Apprentis sont d’ailleurs disponibles partout dans le pays. Pour effectuer le travail d’un artisan, la passion est une des qualités requises. Généralement, c’est un secteur qui repose beaucoup sur le travail manuel.

La créativité s’associe donc avec la passion pour que vous puissiez proposer un produit ayant de la valeur. Autre qualité indispensable dans le métier de l’artisanat est la rigueur. Une personne libre doit avoir un bon sens de l’organisation afin de respecter les deadlines convenus avec les clients ou ceux qui vous ont confié un travail précis. La facilité de communication va de pair avec les autres points forts dont doit disposer un artisan. C’est un atout majeur pour fidéliser la clientèle et pour développer une affaire.

Les atouts de l’artisanat sur le marché économique mondial

Tout d’abord, la diversité des métiers dans le secteur offre une multitude d’opportunités à saisir. Selon les récentes statistiques, sur les 250 métiers recensés, près de 500 spécialisations en découlent.

Le large potentiel de création d’emploi fait partie des principaux atouts de l’artisanat pour le marché mondial. C’est un secteur qui innove sans cesse et qui suit la vague de la modernisation. En parallèle à la création de métier, on est également face au développement des méthodes et outils de production.

Secteur d’avenir, il est considéré comme un domaine qui ne risque pas pour le moment de disparaître. En dehors des personnes qui s’y forment initialement, les reconversions ont aussi le vent en poupe au fil des années.

Point important, l’artisanat est un booster de développement local, national et même international. En France, près de 65% des artisans travaillent dans des zones ne faisant pas plus de 200.000 habitants.

L’artisanat est d’ailleurs considéré comme « la première entreprise de France », et les chiffres appuient cette expression avec près de 300 milliards d’euros de chiffres d’affaire engendrés grâce à un million d’entreprise dans le domaine de l’artisanat. Par an, la France comptabilise près de 170.000 entreprises artisanales créées. Ce secteur est par ailleurs le responsable de près de 10% des exportations en France. Ce qui n’est pas rien sur le marché économique mondial.