Pourquoi la formation pour serrurier est elle en vogue ?

Pourquoi la formation pour serrurier est elle en vogue ?

21/01/2019 0 Par Emploirama

Devant la prolifération des vols et de la criminalité en ce moment, il importe de posséder un système de sécurité assuré.

Dans ce domaine, les serruriers interviennent dans une large mesure, que ce soit en confection ou en montage de dispositifs, afin de garantir la protection des gens.

Voir également les formations VTC.

Les spécialistes en serrureries

Il existe plusieurs sortes d’intervenants en serrurerie, mais les plus courants sont :

  • Le serrurier métallique
  • Le serrurier dépanneur

Le serrurier métallique réalise les plans techniques d’une serrure à ouvrage métallique. Le plus souvent il confectionne des modèles sur mesure, suivant la demande et les besoins du client.

Pour son ouvrage, le serrurier se sert de machines de haute performance et son travail englobe le travail artisanal et la confection de système de blindage.

Le serrurier dépanneur lui, accourt pour des problèmes de blocage de serrure ou problèmes dysfonctionnement de celle-ci, suite à un simple oubli des clés ou une infraction.

Son intervention touche également le blindage des portes et fenêtres afin d’assurer une meilleure sécurisation de l’habitation.

Étant donné que les systèmes d’ouvertures deviennent de plus en plus compliqués avec l’évolution de la technologie, le serrurier dépanneur doit constamment se tenir à la page des nouvelles tendances, afin d’assurer un service satisfaisant à la clientèle.

Il arrive cependant qu’un serrurier puisse être à la fois spécialiste en ouvrage métallique et dépanneur.

Les différentes formations pour devenir serrurier

Le métier de serrurier ne s’ouvre pas à tout le monde. En premier lieu, il faut aimer la profession et cultiver la passion pour celle-ci. Deuxièmement, des qualités comme la précision, la minutie et la patience sont également de rigueur. Ce serrurier sur Rennes vous conseillera d’ailleurs sur les formations à suivre.

Les formations existent pour tous les niveaux :

Niveaux CAP : 

  • CAP serrurier-métallier
  • MC soudage

Niveau bac :

  • BAC pro technicien en chaudronnerie industrielle
  • BP métallier
  • Bac pro ouvrages du bâtiment : option métallerie

Niveau bac+2 :

  • BTS AMCR-architecture en métal : conception et réalisation
  • BTS CRCI-conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Pour devenir un bon serrurier, il est utile de suivre une formation dans l’objectif d’obtenir un CAP de serrurier métallier ou un BEP en réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques.

Cependant, pour bien asseoir sa carrière et s’affirmer dans la profession, un BP serrurerie-métallerie ou un bac pro ouvrages chaudronnées et structures métalliques constituerait un atout considérable. Et pour couronner le tout, un BTS construction métallique est également conseillé.

À combien est fixé le salaire d’un serrurier ?

Un spécialiste en serrurerie est toujours payé autour du S.M.I.C.  À l’ouverture de sa propre entreprise, celui-ci gagnera dans les 1500 euros mensuellement et avec le temps, atteindra les 3000 euros par mois, voire plus, selon le nombre de la clientèle et la taille du marché.

En ce qui concerne le serrurier dépanneur, celui-ci sera également payé au niveau du salaire minimum au départ. Mais avec le temps, et une expérience reconnue, il touchera en moyenne 2800 euros et davantage, suivant les travaux effectués.

À noter qu’un serrurier obtiendra d’énormes bénéfices en travaillant dans le secteur du bâtiment ainsi que pour les grands édifices commerciaux requérant des dispositifs de sécurité de haut niveau.

Le métier de serrurier : une profession en perpétuelle compétition

Pour une meilleure gestion de son entreprise, un serrurier doit demeurer en constant éveil. L’insécurité se retrouve partout aujourd’hui, et touche toute sorte d’habitation, que ce soit des magasins, des maisons ou des appartements.

Les criminels eux, ne manquent pas d’idée afin de trouver un moyen de déverrouiller les portes. C’est pourquoi la technologie travaille chaque année, sur le moyen de renforcer davantage la fermeture des domiciles.

Le serrurier est donc tenu de suivre de près ces innovations, afin de toujours proposer une meilleure offre aux clients. De plus, il devra également bien étudier les tarifs, pour que ces derniers puissent apprécier particulièrement ses services.

Actuellement les services fournis en serrurerie vont plus loin. En plus de la fabrication et du montage, des conseils d’utilisation ainsi qu’un mode d’accompagnement du client y sont aussi inclus.

Sans parler de l’amélioration des relations clientèles qui va du devis gratuit à un service disponible 7j/7 et 24h/24. Par ailleurs, la proximité par rapport au client s’organise désormais par le moyen des numéros d’urgences et même des points de dépannage installés dans plusieurs villes pour une intervention rapide.