Formation Microblading: Les Formations dans la Beauté Font Fureur

Formation Microblading: Les Formations dans la Beauté Font Fureur

10/06/2020 0 Par Emploirama

Devant la popularisation du microblading, considéré comme une méthode de dermopigmentation, de nombreuses esthéticiennes ont besoin de formation. Comme les cas ratés semblent même plus importants que les cas réussis, il devient indispensable de suivre un apprentissage complet et d’acquérir de l’expérience. Voilà pourquoi les instituts de formation dans le domaine de la beauté en proposent.

Pourquoi une ruée vers le microblading ?

La conception même de la beauté a changé depuis quelques années. L’on veut maintenant des « sourcils de stars », sans défaut, très bien dessinés et avec un tracé parfait. En plus, l’évolution de la communication et des moyens de publicité a provoqué un tournant rapide :

  • les influenceuses sur Instagram et les autres réseaux sociaux ainsi que les actrices hollywoodiennes y sont aussi pour beaucoup ;
  • la pratique a également connu une forte avancée ;
  • le temps d’application a été réduit grâce aux nouveaux matériels ;
  • les produits utilisés sont plus doux ;
  • les résultats sont plus convaincants et plus esthétiques ;
  • la longue tenue est assurée ;
  • les prix ont été relativement revus à la baisse.

C’est ainsi que depuis quelques années, la demande a précédé l’offre. Beaucoup de femmes souhaitent ainsi essayer le microblading.

Le maquillage permanent vs microblading

La dermopigmentation a gagné du terrain. En effet, le maquillage permanent a toujours été considéré comme une pratique dangereuse. La pose ou la petite chirurgie était réservée aux dermographes expérimentés. Donc, seules les institutions spécialisées pouvaient en faire. A contratio, le microblading ou micro pigmentation est plus rapide, plus facile et moins douloureux.

De même, il n’exige aucun diplôme particulier. Il se pratique en salon pendant un relooking, après un brushing ou avant. Tout le monde peut le faire tant qu’il maîtrise les techniques et les gestes.

Comme le nombre de cas ratés ne cesse de flamber tout autant que les offres, les clients demandent dorénavant un certificat ou une attestation de formation. La législation impose d’ailleurs des cours spécifiques étant donné les risques. Et l’ont sait tous que des infections, des manifestations allergiques ou des rejets peuvent avoir lieu.

Les questions de finances

Ainsi, c’est le marché qui nécessite une révolution. Les besoins de formation s’expliquent par l’augmentation des demandes et le nombre plus qu’insuffisant des offres actuelles. Et si beaucoup d’esthéticiennes cherchent des cours, c’est parce qu’elles peuvent accroître leurs prestations. Elles souhaitent aussi fidéliser plus de monde et gagner de nouveaux clients.

Le côté financier, si l’on devait uniquement juger la tarification moyenne de 180 euros la séance, n’est pas vraiment la source de motivation. L’explication réside dans le fait que même à tarif bas, la clientèle va affluer. Reste donc le souci de la compétence et de l’expérience qui ne peut se résoudre qu’avec une bonne formation.

Qu’en est-il des formations grand public ?

Oui, il existe des formations publiques. Vous pouvez alors vous inscrire et apprendre comment faire. Les modules traiteront des mesures d’hygiène, des précautions, du choix des teintes, de l’application, etc. Certaines durent 3 jours, d’autres une semaine. Mais pour gagner en expérience, il faut se laisser plusieurs mois.

Jusqu’ici, les esthéticiennes sont les premières à chercher et à rejoindre pour ce genre de formation. Mais elles sont pratiques et indispensables si vous pensez à une reconversion dans le domaine de la beauté. De même si vous voulez acquérir de simples connaissances en la matière. Comme les mesures d’hygiène sont essentielles, l’obtention d’un certificat et la réalisation d’une demande spécifique sont obligatoires. Aussi, sachez que comme il fait partie de la même catégorie de service beauté que le piercing ou le tatouage, il s’effectue uniquement en salon.